Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Soutien au colloque Aur@sia du CNRS à Singapour

Les 4 et 5 novembre, le campus universitaire AXA de Singapour a accueilli le symposium Aur@sia, une rencontre organisée par le CNRS avec ses partenaires en Asie, avec le soutien d’AXA Research Fund.

Aur@sia vise à favoriser les contacts et les débats entre les institutions de recherche asiatiques et françaises, ainsi qu'entre les partenaires industriels et les fondations privées, sur les défis auxquels sont confrontés la recherche, la société et l'industrie. L'interdisciplinarité, l'intégration des stratégies nationales de recherche dans les agendas mondiaux, l'impact de l'informatique et des nouvelles technologies sur les progrès scientifiques, comment mieux relier la science à la société, sont quelques-uns des sujets débattus pendant deux jours par plus de 100 participants provenant d'institutions de recherches prestigieuses telles que la National University of Singapore, l’Université de Tokyo, l’Indian Institute of Science, entre autres.

 « Repousser les frontières de la science en Asie par la collaboration et l'innovation est une priorité pour le CNRS », déclare le président Alain Fuchs. « Rassembler nos 17 laboratoires de recherche communs en Asie et ouvrir la discussion avec d'autres parties prenantes pertinentes est la meilleure façon d'aller de l'avant. Nous sommes heureux d'avoir AXA Research Fund à nos côtés, soutenant les mêmes objectifs de mobilité internationale et de partenariat avec les principales institutions asiatiques. »

 « Être présent à ce séminaire est ce qui permet à AXA de démontrer son engagement et de renforcer son soutien à la recherche en Asie, en expliquant notre approche et en établissant de nouveaux liens avec les institutions présentes. Nous sommes convaincus que les chercheurs et les institutions asiatiques ont une contribution importante à apporter aux grands défis sociétaux tels que le changement climatique, l'alimentation, la longévité, les cyber-risques ou la robotique. Des séminaires comme Aur@sia contribuent également à promouvoir le rôle de la science dans le dialogue multipartite et à faire prendre conscience du rôle que peuvent jouer les partenaires privés pour soutenir la recherche fondamentale », déclare Doina Palici-Chehab, PDG d'AXA Singapour.

À ce jour, le soutien d’AXA research Fund à la recherche dans les institutions asiatiques s'élève à plus de 13 millions d'euros, répartis dans 14 pays.