"Les montagnes - une source de vie fragile" est une série de courts métrages où le professeur Dirk Schmeller, Chaire AXA en écologie des Montagnes, explore les différents aspects des montagnes et leur importance pour la société humaine. Le Pr Schmeller aborde ici les menaces du changement climatique et de la pollution, le fonctionnement des écosystèmes d'eau douce en montagne, l'importance des microbiomes et fournit des informations sur les recherches de son équipe.

Regardez le premier épisode «La recherche pour protéger notre avenir».

Lisez la transcription ci-dessous:

Pour beaucoup, les montagnes sont l'endroit idéal pour se reconnecter à la nature, se détendre et profiter d'un environnement propre et d'un air frais. Les montagnes nous fournissent également de nombreux bénéfices importants dont nous avons besoin pour notre vie quotidienne et notre santé. Ces biens comprennent le bois de construction, le bois de chauffage, les pâturages pour le bétail, l'eau potable et l'air pur, entre autres.

Tous cela est fourni par les écosystèmes de montagne, à travers des processus complexes, qui sont entretenus par les différentes communautés d'espèces et leurs interactions entre elles et avec l'environnement abiotique. Et ces espèces sont nombreuses : elles comprennent des micro-organismes invisibles, de minuscules espèces de plancton, de petites plantes, des arbres, des reptiles et amphibiens cryptiques, des oiseaux rapides et des mammifères. Au total, ces espèces produisent de la matière organique, lient le CO2 et produisent de l'oxygène. Elles détruisent, reconstruisent, changent et façonnent l'environnement dans des interactions si complexes qu'elles sont difficiles à imaginer.

En général, les montagnes sont considérées comme des zones reculées. On les imagine globalement intactes, peu impactées par l'homme, et sans pollution. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Les activités humaines telles que l'exploitation minière, l'élevage, la production d'énergie et le tourisme ont un impact sur les montagnes. Les activités humaines polluent les montagnes, les modifient et changent le réseau d'interaction complexe des communautés d'espèces qui y vivent. Les montagnes sont des environnements très fragiles et font partie des régions les plus sensibles au changement climatique et aux impacts des activités humaines, elles ont donc besoin de protection de toute urgence.

Le projet GloMEc I, financé par le Fond AXA pour la Recherche, contribuera à notre compréhension des écosystèmes d'eau douce de montagne, des services qu'ils fournissent à la société humaine et des risques auxquels nous sommes confrontés avec les changements futurs de ces écosystèmes sensibles. Nous étudierons les schémas de pollution, les agents pathogènes, les micro-organismes et les changements mondiaux dans les écosystèmes de montagne pour comprendre les liens entre le changement de la biodiversité, la santé des écosystèmes et le bien-être humain.

Les décisionnaires et les parties prenantes doivent comprendre que même les zones les plus reculées sont fortement menacées par l'espèce dominante de notre planète, nous.

Octobre 2020

Pr Dirk Schmeller

Pr Dirk Schmeller est un chercheur rattaché à l’École nationale supérieure agronomiquecde Toulouse (INP-ENSAT). Il travaille notamment sur l’écologie épidémiologique, la biodiversité et les aspects sociaux de la conservation. Depuis trois ans, il coordonne le projet Belmont-Forum P3 sur les écosystèmes de montagne. Chaire AXA d’écologie fonctionnelle de montagne, EcoLab, ENSAT - Institut national polytechnique, Toulouse, France (2019-2024).

En lire plus sur ses recherches

Biodiversité en péril : préserver le monde naturel pour notre futur.

Retrouvez la contribution du Pr Dirk Schmeller dans notre publication "Biodiversité en péril"

Lire la publication