Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Economie

Lancement du programme de recherche en sécurité de l'information

Pr. Bryan Ford

L'EPFL et AXA annoncent la création d'un programme de recherche en sécurité de l’information et confidentialité des données.

Bryan Ford, expert de renommée internationale en sécurité informatique, a été nommé professeur associé à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse) grâce au soutien du Fonds AXA pour la Recherche. A travers une approche holistique dans laquelle disponibilité, intégrité et protection des données sont des propriétés de sécurité indissociables, les recherches de Bryan Ford visent à développer un cadre d’utilisation du «big data» qui préserve la confidentialité des données. Il explorera aussi les risques émergents liés au cloud computing, visant une meilleure protection des données dans un monde où ces technologies pourraient devenir les paradigmes dominants. Le Fonds AXA pour la Recherche, initiative de mécénat scientifique d'AXA dédiée au soutien de la recherche fondamentale sur les risques, a engagé 1,5 million d'euros pour soutenir ce projet de 12 ans avec Bryan Ford à l'EPFL.

Le nombre des données circulant sur internet ne cesse d'augmenter. Des secrets commerciaux aux données personnelles, nous voulons que ces données soient disponibles en tout temps, mais aussi qu'elles restent à l’abri d’être altérées, ou qu'elles ne tombent pas entre de mauvaises mains. Le Fonds AXA pour la Recherche finance un programme de recherche à l'EPFL en quête de solutions à ces problèmes. AXA soutient le travail de Bryan Ford, qui a récemment rejoint la faculté à l'EPFL après avoir commencé sa carrière à l'Université de Yale (USA) notamment. Né en 1973, Ford est un chercheur prometteur et un spécialiste internationalement reconnu dans le domaine de la sécurité des données et de la protection de la confidentialité.

Ford travaille sur des solutions qui comblent l'écart entre la sécurité des données et leur disponibilité, tout en protégeant l'intimité des utilisateurs et la confidentialité des entreprises. Selon Ford, «le but est à portée de main grâce aux avancées récentes dans les domaines de la cryptographie, l'informatique vérifiable et le chiffrement homomorphique.»

«Il n'y a pas de contradiction entre la sécurité, la disponibilité et la confidentialité des données», explique Ford. «Nous disposons du savoir et des technologies nécessaires. Ce qu'il nous faut, c'est des développements qui vont plus loin et de la motivation.»

Ce champ de recherche est d'une importance croissante pour les entreprises. En 2015, le marché global de la sécurité de l'information pesait plus de 75 milliards de dollars, et la propagation des solutions Cloud en particulier suggère que ce marché fera l'objet d'une forte croissance dans les années à venir.

A l’époque où la demande s'accélère tandis que des solutions sont rapidement mises en place, le transfert de technologie des instituts de recherche à l'économie et aux gouvernements doit suivre le rythme. «Les enjeux sont élevés aussi bien pour l'économie que pour la société et les citoyens», dit Daniele Tonella, PDG d'AXA Tech et sponsor de ce programme de recherche. «L'avenir des entreprises, de la protection de la vie privée, des libertés publiques et des questions liées à la sécurité des données sont en jeu. Nous sommes très fiers de soutenir Bryan Ford, qui apportera son expertise dans ce domaine de recherche à l'une des institutions européennes les plus dynamiques dans les sciences et l’ingénierie fondamentales.»

Ford a travaillé dans trois domaines de recherche clés: les systèmes décentralisés et distribués, la sécurité/confidentialité, et la communication anonyme. Il poursuivra ses travaux à l'EPFL avec le soutien du Fonds AXA pour la Recherche.

Actuellement, l'engagement financier d'AXA auprès des institutions académqiues suisses s'élève à 6,3 millions d'euros. En plus du programme de recherche à l'EPFL, cette contribution soutient 18 autres projets sur les risques socio-économiques, environnementaux, et pesants sur la vie humaine. Antimo Perretta, PDG d'AXA Winterthur, ajoute: «Nous sommes convaincus qu'une meilleure connaissance et une meilleure compréhension des risques auxquels les sociétés doivent faire face sont essentielles, et qu'il est de notre responsabilité d'assurer la protection du grand public. C'est pourquoi nous sommes fiers de soutenir 18 projets de recherche en Suisse.»