Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Santé

Substrats neurophysiologiques de la vulnérabilité inter-individus vis-à-vis de la dépendance à la cocaïne et modulation en fonction des conditions environnementales

Aude belin-rauscent

Nationality French

Year of selection 2009

Institution INSERM - NN&P Institute

Country France

Risk Santé

Post-Doctoral Fellowship

1 year

60000 €

Pharmacodépendance et impulsivité : que se passe-t-il dans le cerveau ?

Il existe très peu de stratégies thérapeutiques et préventives pour la pharmacodépendance, principalement parce que des facteurs qui contribuent à la vulnérabilité face à l’addiction sont encore inconnus. L’impulsivité est un marqueur connu de la vulnérabilité face à l’addiction. Aude Rauscent cherche à comprendre si l’impulsivité et l’addiction chez les rats montrent les mêmes altérations des processus de plasticité. Elle enregistre pour cela l’activité neuronale du cerveau des rats vulnérables et non-impulsifs soumis à de la cocaïne. Elle cherche aussi l’influence de l’environnement sur l’addiction en élevant des rats impulsifs et des rats non-impulsifs dans des environnements enrichis (connus pour protéger des addictions) et standards. Elle observe si les stimulations différentielles interagissent avec la plasticité due aux drogues chez les animaux vulnérables et non-vulnérables. Ce projet pourrait représenter une étape cruciale pour le développement de stratégies préventives pour les populations vulnérables, et d’outils thérapeutiques pour les patients.

L’addiction aux drogues est un trouble psychiatrique important des sociétés modernes, et touche 10 à 30 % des individus exposés à des substances psychoactives licites ou illicites. Les mécanismes impliqués dans la transition entre consommations occasionnelle et compulsive, signe de l’addiction aux drogues, sont mal connus. Mon projet est d’étudier des rats pour identifier les mécanismes biologiques, psychologiques et neurophysiologiques associés à une vulnérabilité ouvrant la voie à l’addiction à la cocaïne. Nous étudierons si cette vulnérabilité est liée à des altérations des relations fonctionnelles corticostriatales et des processus de plasticité synaptique différentiels dans le corps strié.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com