Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Socio-Economie

Réglementation et gestion des risques des institutions financières

David webb

Nationality British

Year of selection 2009

Institution London School of Economics and Political Science

Country United Kingdom

Risk Socio-Economie

AXA Projects

9 years

600000 €

Poser les fondations d’un avenir financier plus stable

Comment la réglementation peut-elle aider à prévenir une autre crise financière ? Pour répondre à cette interrogation, David Webb et l’équipe du programme de recherche AXA de la London School of Economics and Political Science examinent les faiblesses structurelles du marché financier actuel et les façons d’obtenir plus de stabilité grâce à la gouvernance, la réglementation et l’amélioration des pratiques micro et macroprudentielles.
« La crise financière d’aujourd'hui a mis en lumière le fossé entre notre compréhension des comportements interdépendants des banques, la structure des systèmes bancaires et les dispositifs réglementaires. La liquidité, le financement et la solvabilité sont liés, et la santé des banques est corrélée à celle du système financier. La crise a souligné l’importance de la stabilité financière et la nécessité d’agir rapidement pour corriger la situation », déclare D. Webb.
« Nous espérons que les résultats de ce projet de recherche contribueront à l’élaboration de mesures mieux informées. »
Les participants du programme évaluent l’efficacité du cadre réglementaire international pendant la récente débâcle financière, en vue d’identifier les ajustements aptes à limiter les risques de crises à l’avenir. Leurs travaux ont porté un nouveau regard sur l’importance de conseils d’administration indépendants dans les banques, le rôle de comités et agents ad hoc pour maîtriser les risques, et l’incidence de la rémunération des cadres sur les résultats des banques. Les chercheurs ont également analysé les faiblesses d’un système bancaire sous-capitalisé et les risques liés au financement et à la liquidité du système bancaire parallèle. Pour ce qui a trait à la réglementation, le projet met l’accent sur l’examen des Accords de Bâle, l’amélioration des mécanismes correctifs pour une réaction diligente, et le poids des banques centrales. Ces dernières problématiques ont été abordées lors d’une série d’ateliers et de mini conférences de haut niveau.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com