Santé

Former les conducteurs débutants à savoir comment et où regarder afin de réduire les risques liés à la conduite

Donghyun ryu

Nationality Korean

Year of selection 2016

Institution Bangor University

Country United Kingdom

Risk Santé

Post-Doctoral Fellowship

2 years

130000 €

La conduite d’une voiture est une tâche relativement complexe qui nécessite l’exécution de nombreuses sous-tâches. Être attentif à ce qui se passe dans votre champ de vision périphérique est l’une d’elle. Avec l’expérience, les conducteurs acquièrent la capacité de déceler les menaces potentielles hors du champ de vision centrale. Les conducteurs débutants, quant à eux, sont tellement accaparés par le traitement des informations, en provenance d’un environnement auquel ils sont peu habitués, qu’ils ne parviennent pas à accorder une attention suffisante à la vision périphérique. En s’appuyant sur les résultats de ses recherches précédentes, le Dr Donghyun Ryu examine si une technique de formation sur laquelle il a déjà travaillé pourrait améliorer la capacité des conducteurs débutants à savoir comment et où focaliser leur regard. Son objectif ultime est de trouver un moyen d’accélérer l’acquisition des compétences sensorielles, afin de contribuer à la réduction du nombre d’accidents de la route impliquant des conducteurs débutants.

« Un large corpus de données de recherche suggère que les conducteurs débutants sont plus susceptibles d’être impliqués dans des accidents de la route que les conducteurs expérimentés », observe le Dr Donghyun Ryu. « Le principal facteur à l’origine de ces accidents est la capacité limitée des conducteurs débutants à percevoir et déceler les menaces potentielles. »
Afin d’améliorer les compétences sensorielles, Dr Donghyun Ryu a précédemment travaillé sur une technique de formation basée sur la restriction de zones sélectives du champ visuel. Il ressort des conclusions de ses recherches que l’apprentissage avec une vision périphérique restreinte ouvre des perspectives prometteuses. « Nous avons testé cette méthode avec succès sur des sportifs dans le but d’essayer d’augmenter leurs performances en leur apprenant à sélectionner et intégrer les informations les plus pertinentes », explique notre chercheur. « Étant donné que la conduite repose également sur la perception d’un environnement qui évolue rapidement, j’ai décidé de tester une technique de formation similaire sur les conducteurs débutants. »

Accélérer l’acquisition des compétences sensorielles à l’aide d’une technique de formation par la vidéo qui réduit la vision périphérique

40 conducteurs débutants doivent participer aux expérimentations organisées par le Dr Donghyun Ryu. Au cours des sept sessions de formation prévues, tous les participants regarderont des vidéos de situations dangereuses, filmées depuis le poste de conduite, et il leur sera demandé de détecter et d’identifier les dangers dès qu’ils surgissent. En fonction des quatre groupes dans lesquels les participants auront été répartis de manière aléatoire, ils s’entraîneront avec une vision non modifiée, avec une vision centrale nette et une vision périphérique floue, avec une vision centrale floue et une vision périphérique nette, ou ils ne bénéficieront d’aucune formation. L’objet de cette étude est de tester les effets de la formation en vérifiant l’aptitude des participants à déceler les dangers avant les sessions de formation, immédiatement après et au bout d’un mois. « Je m’attends à ce que, comme lors de mon étude précédente, les participants qui se seront entraînés avec une vision centrale nette et une vision périphérique floue améliorent considérablement leurs performances de conduite par rapport à ceux qui n’ont bénéficié d’aucune formation », précise le Dr Donghyun Ryu. Afin de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents à l’acquisition des compétences, le comportement du regard, ainsi que l’activité du cerveau et l’activité cardiaque seront surveillés tout au long des tests.

Les accidents de la route sont l’une des principales causes de mortalité à l’échelle mondiale et les conducteurs débutants sont les plus touchés. En développant une technique de formation facilitant l’acquisition des compétences sensorielles et renforçant l’aptitude des conducteurs débutants à percevoir les dangers, les recherches du Dr Donghyun Ryu visent à améliorer significativement la sécurité routière. « Dès que cette étude sera terminée et que nos objectifs auront été atteints, cette méthode de formation pourrait, par exemple, être introduite dans toutes les écoles de conduite de par le monde », conclut le Dr Donghyun Ryu.