Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Socio-Economie

Les dangers de la cupidité et de la peur dans la prise de décision financière

Elena pikulina

Nationality Russian

Year of selection 2010

Institution Tilburg University

Country Netherlands

Risk Socio-Economie

Ph.D

3 years

120000 €

Quand peur et cupidité dirigent le monde

Comment une crise financière démarre-t-elle ? Tout commence avec l’avidité de traders que la course folle au bonus pousse à faire des choix exagérément risqués. Les choses s’aggravent quand les investisseurs prennent brusquement des décisions irrationnelles dictées par la peur. Ces comportements aboutissent à l’effondrement du marché et entraînent le monde entier dans la crise économique. Et si cette succession d’événements était plus qu’une construction sociale ? Que se passe-t-il dans notre cerveau quand nous sommes confrontés à un choix financier ?
Pour comprendre comment la cupidité et la peur conditionnent nos décisions, Helena Pikulina suggère une nouvelle approche fondée sur les neurosciences afin d’identifier les biais cognitifs qui interfèrent avec la prise de décision financière. Ses découvertes pourraient permettre aux sociétés d’investissement de concevoir de meilleurs programmes d’incitation pour leurs traders, et d’intégrer des « fusibles » dans leurs systèmes d’échange. La chercheuse espère aussi que ses travaux aideront les décideurs à élaborer des règlements efficaces pour lutter contre la fraude, et, plus généralement, que les acteurs clés des décisions financières pourront alors faire le choix rationnel de ne pas plonger la finance dans l’apocalypse.
Je cherche à dévoiler les différences entre les traders en termes de stratégies, performance et biais comportementaux en fonction de plusieurs schémas de compensation et contextes économiques. Ce sont finalement les dispositifs de récompense des traders qui définissent les stratégies d’échanges des grandes entreprises et des fonds, dont la puissance s’accroît sur les marchés boursiers. La compréhension des comportements en fonction des différents dispositifs de rémunération permettra aux firmes d’investissement de concevoir de meilleurs programmes d’incitation pour ces opérateurs et d’introduire des fusibles dans les systèmes d’échange afin de prévenir les débâcles financières. Mes recherches actuelles mettent l’accent sur deux programmes de récompense différents : linéaire ou convexe.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com