Environnement

Écoute acoustique sous-marine pour la détection, l’alerte précoce et une meilleure conscience des risques de marées de tempête : application à l’Irlande

Emiliano renzi

Nationality Italian

Year of selection 2013

Institution University College Dublin

Country Ireland

Risk Environnement

Post-Doctoral Fellowship

2 years

120000 €

La voix de la tempête

Ouragan Katrina : 1 200 morts. Typhon Hayian : 6 241 victimes. Ces catastrophes ne sont que deux exemples des tragédies que provoquent les ondes de tempête à travers le monde. Se traduisant par des vagues démesurées qui s’abattent sur les côtes, les ondes de tempête sont des montées inattendues du niveau de la mer engendrées par le vent et la pression atmosphérique. Ce phénomène est bien plus fréquent que les célèbres tsunamis, et pourtant moins connu des décideurs et du grand public. Qui plus est, les systèmes actuels de détection fonctionnent à une échelle mondiale, mais ne décèlent pas certains phénomènes localisés et n’ont pas permis d’alerter assez tôt sur la survenue d’ondes de tempêtes par le passé. Bref, des problèmes en rafales.
Emiliano Renzi a toujours été fasciné par la mer et se sert aujourd’hui de son expertise en ingénierie et en mathématiques pour développer un système technologique de pointe permettant d’alerter sur l’approche d’ondes de tempêtes. De façon assez surprenante, cet outil qui permet de prévoir des houles océaniques extrêmes fonctionne grâce aux ondes sonores ! En effet, le même phénomène climatique qui provoque de tels événements à la surface de l’eau génère une onde acoustique rapide, qui se déplace plus vite que l’onde de tempête. Emiliano Renzi compte utiliser des microphones sous-marins afin de détecter les signaux indiquant l’apparition de dangereuses ondes de tempête. Il teste actuellement ses modèles mathématiques en situation réelle et espère que son système de détection hydrophone sera prêt d’ici quelques années. Les signaux précoces que pourrait permettre son système seront une aide précieuse pour décider de l’évacuation des populations et permettre aux résidents côtiers de se mettre en sécurité.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com