Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Socio-Economie

Aides aux populations vieillissantes : défis et opportunités en Afrique subsaharienne

Emily freeman

Nationality British

Year of selection 2015

Institution London School of Economics and Political Science

Country United Kingdom

Risk Socio-Economie

Post-Doctoral Fellowship

2 years

120000 €

Si l’allongement de la vie est un indicateur de progrès, le changement démographique qu'il représente apporte son lot de défis. En Afrique subsaharienne, où un ensemble de facteurs entraîne déjà un fort taux de handicap chez les adultes de plus de cinquante ans, le vieillissement de la population représente une source de risques non-négligeables pour le développement de la région. Savoir comment fournir des aides à long terme aux adultes vulnérables est une question cruciale et implique de prendre en compte des facteurs politiques, culturels et économiques complexes. La recherche du docteur Emily Freeman vise à comprendre le contexte des aides à long terme en Afrique subsaharienne et les risques comportementaux, sociaux et économiques liés, si les besoins des personnes âgées sont mal pris en charge.

L'ampleur de ces risques et leur évolution possible ne sont pas connus à l'heure actuelle, mais ces informations sont essentielles au développement de mesures politiques adaptées. Emily Freeman entend analyser des données aujourd'hui sous-exploitées sur les évolutions tendancielles des handicaps et le soutien à long terme, aujourd'hui principalement fourni par les familles. Ce faisant, elle souhaite identifier la portée du risque que représentent des situations où des soins ne sont pas apportés à des personnes qui en ont besoin, et comparer les situations aux accords et plans mis en places par les politiques sociales et de santé nationales. L'objet principal de la recherche du docteur Freeman est cependant une étude de cas comparative du Malawi et de l'Afrique du Sud, deux pays aux profils très différents en matière d'économie, de vieillissement et de politique de soins. A travers un travail qualitatif fouillé auprès de personnes âgées ayant besoin de soins et de ceux qui fournissent ces soins, le travail de la chercheuse permettra d'évaluer de façon plus nuancée et mieux informée les options d'aides à long terme.
En Afrique subsaharienne, particulièrement au sud de l'Afrique, le nombre de seniors devrait considérablement augmenter dans les prochaines années, et ceux-ci sont davantage exposés à la pauvreté et aux problèmes de santé. Les différents acteurs dans ce domaine, qu'ils soient chercheurs en sciences sociales, personnel de santé ou décideurs politiques, reconnaissent la nécessité de nouvelles options pour les soins à long terme. L'approche systématique du docteur Emily Freeman pourrait aider à identifier les meilleures options possibles pour les nombreuses populations du continent, âgées comme jeunes.

Titre scientifique : L'avenir du soutien social à long terme pour les personnes âgées vulnérables en Afrique subsaharienne

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com