Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Environnement

Évaluation économique du rôle du changement climatique et de la coopération transfrontière dans la production hydroélectrique dans le bassin du Niger

Esther delbourg

Nationality French

Year of selection 2011

Institution Ecole Polytechnique

Country France

Risk Environnement

Ph.D

4 years

120000 €

Hydroélectricité : quand la politique stabilise le risque climatique

Les risques de conflits hydriques en Afrique dépendent d’une myriade de facteurs humains (économie, politique, culture et histoire) et naturels (géographie et incertitude climatique). Esther Delbourg se penche sur un point critique des négociations sur l’eau : l’hydroélectricité, énergie exigeant des coûts d’investissement élevés ainsi qu’un site géographique adapté, et qui dépend fortement des caractéristiques climatiques. La chercheuse s’emploie donc à évaluer les retombées économiques du changement climatique sur la production hydroélectrique en étudiant les diverses relations entre l’investissement dans cette branche, les données climatiques historiques, les scénarios climatiques ainsi que la coopération et les résultats économiques. Estimer l’incidence des variations de la production hydroélectrique sur les PIB nationaux permettra de mieux déterminer si le changement climatique aura des répercussions importantes sur la coopération ou sur les conflits futurs entre pays africains limitrophes.


Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante :
community.research@axa.com