Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Santé

Mécanisme cellulaire de l'altération de la plasticité synaptique en rapport à la transition vers l'addiction

Fernando kasanetz

Nationality Argentinian

Year of selection 2010

Institution Université Victor Segalen Bordeaux 2

Country France

Risk Santé

Post-Doctoral Fellowship

1.5 years

90000 €

Comprendre l’origine de l’addiction

Tout le monde ne souffre pas d’addictions. En se concentrant sur la phase de transition entre l’état normal et l’addiction, Fernando Kasanetz cherche à comprendre pourquoi certaines personnes développent un besoin compulsif de prise de drogue. En étudiant la communication inter-neuronale initialement détériorée suite à la prise de cocaïne, il a montré que l’addiction était associée à l’incapacité du cerveau à s’adapter aux effets de la cocaïne. Fernando Kasanetz explore actuellement les mécanismes cellulaires qui pourraient expliquer cette plasticité neuronale mal adaptée chez les personnes souffrant d’addictions.
L’un des principaux défis de l’étude de l’addiction aux drogues est la compréhension des substrats biologiques de la transition vers addiction chez les individus vulnérables. Il s’avère extrêmement difficile de distinguer quels changements neurobiologiques, parmi les innombrables altérations engendrées par les drogues, sont spécifiquement liés à la manifestation du comportement addictif ; toutefois, la création récente de modèles animaux adaptés promet des avancées rapides. En établissant les différences entre la grande majorité des individus, qui maîtrisent leurs conduites en matière de drogue, et les rares personnes qui en perdent le contrôle, nous étudions les modifications synaptiques propres à la transition vers l’addiction à la cocaïne.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com