Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Socio-Economie

Analyse des capacités d'adaptation des organisation antiterroristes : la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis face au terrorisme transnational

Frank foley

Nationality Irish

Year of selection 2009

Institution King's College London

Country United Kingdom

Risk Socio-Economie

Post-Doctoral Fellowship

1 year

60000 €

Dans l’ombre des organismes antiterroristes

Les attentats du 11 septembre auraient-ils pu être évités ? Nous savons que les services de renseignement américains disposaient d’indices sur certains des terroristes impliqués dans les terribles événements survenus ce matin-là. Mais alors, qu’est-ce qui n’a pas marché ? Les activités antiterroristes reposent entièrement sur la coopération et l’échange d’informations entre les services de renseignement et de police. Frank Foley consacre ses recherches post-doctorales à l’examen de cette collaboration entre services. Ses travaux lui ont permis de pointer les lacunes organisationnelles au sein de ces organismes, en raison du nombre important de parties prenantes (FBI, CIA, département de la Sécurité intérieure, services de police, etc.) et de la concurrence qui anime certaines d’entre elles. À l’inverse, au Royaume-Uni et, dans une certaine mesure, en France, ces organismes sont moins nombreux et la concurrence est moindre, si bien que leur coopération est accrue et que ces pays peuvent mieux coordonner leurs efforts de lutte antiterroriste.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com