Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Santé

Effets à long terme de la modulation nutritionnelle du vieillissement en bas âge

Jose Carlos noguera

Nationality Spanish

Year of selection 2013

Institution University of Glasgow

Country United Kingdom

Risk Santé

Post-Doctoral Fellowship

2 years

120000 €

Mieux manger tôt pour mieux vieillir plus tard

D’après le dicton, vous êtes ce que vous mangez ; d’après la recherche de José Noguera, ce que vous mangez pourrait aussi avoir une influence sur la façon dont vous vieillissez. Il n’est pas tant ici question de rides ou cheveux gris, mais plutôt de vos cellules. A l’intérieur de chacune d’elles, vos chromosomes, ces denses paquets d’ADN, sont protégés à leurs extrémités par des embouts appelés télomères. Au cours de la vie, ces embouts raccourcissent de plus en plus, ce qui pourrait contribuer au vieillissement cellulaire et au développement de maladies. José Noguera étudie ce processus et comment les micronutriments apportés par l’alimentation pourraient affecter l’espérance de vie des télomères.
Des dommages sont causés au sein des cellules par l’activité de molécules oxydantes extrêmement réactives, ce qui explique pourquoi nous entendons fréquemment parler de la qualité antioxydante de certains aliments. Certaines études indiquant que les télomères sont érodés par cette activité, José Noguera a cherché à savoir si augmenter leur consommation de micronutriments antioxydants, comme le sélénium et les vitamines C et E, pourrait aider les individus à protéger leurs télomères et ainsi à se défendre face aux maladies. Sa recherche menée sur les diamants mandarins suggère que cela pourrait être le cas, notamment chez les mâles ayant eu accès à une alimentation riche en micronutriments en début de vie. Leur alimentation juvénile a aidé à empêcher une dégradation des télomères plus tard dans leur vie, lors de périodes particulièrement difficiles pour le corps telles que celles de maturation sexuelle et de reproduction. Si les résultats de José Noguera peuvent s’appliquer à l’être humain, nous comprendrons mieux l’influence des régimes alimentaires sur le vieillissement et ainsi obtenir des informations précieuses pour améliorer la qualité de vie de nos vieilles années.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com