Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Environnement

Impact régional du changement climatique sur le forçage atmosphérique dans le système d'upwelling Chili-Pérou

Katerina goubanova

Nationality Ukrainian

Year of selection 2008

Institution CNRS - Université Toulouse III- Paul Sabatier

Country France

Risk Environnement

Post-Doctoral Fellowship

1 year

90000 €

Des scenarii mondiaux aux effets régionaux

Savez-vous qu’environ 20 % des poissons pêchés dans le monde proviennent d’une région proche des côtes du Pérou et du Chili, ne représentant que 1 % de la superficie des océans ? Cette abondance des ressources halieutiques s’explique par une remontée d’eaux froides et riches en nutriments induite par un vent du Sud dominant. Vous imaginez combien il importe d’évaluer l’incidence du réchauffement climatique sur ce phénomène côtier ! Cependant, les modèles climatiques utilisés pour établir des projections du climat de demain ont une résolution trop grossière pour permettre de le représenter précisément. C’est pourquoi Katerina Goubanova cherche à combler cette lacune ; prenant appui sur des données satellitaires, elle a conçu une méthode statistique pour estimer les champs de vents favorables à cette remontée régionale à partir des scénarios climatiques mondiaux. Cette approche offre aux experts de la modélisation océanique une représentation réaliste du forçage atmosphérique avec une résolution élevée, et peut servir à évaluer les risques régionaux ainsi qu’à gérer les pêcheries.
Au cœur de mes travaux se trouve la région océanique le long du Pérou et du Chili, caractérisée par la remontée d’eaux froides, profondes et riches en nutriments favorables à un écosystème très productif. Mon projet post-doctoral actuel vise à cerner l’effet de la variabilité tropicale sur les vents propices à cette remontée, en tenant compte des modifications récentes de la variabilité interannuelle du Pacifique tropical, notamment liées à la présence accrue d’un phénomène similaire à El Niño, appelé Modoki El Niño. Les processus régionaux associés à l’interaction entre la mer et l’atmosphère pendant les manifestations d’El Niño sont particulièrement intéressants.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com