Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Environnement

Bas débits et température d’écoulement : vers un modèle intégré non étalonné visant à évaluer les risques futurs

Matthias ritter

Nationality German

Year of selection 2012

Institution Albert-Ludwigs-Universität Freiburg

Country Germany

Risk Environnement

Ph.D

3 years

120000 €

Ce projet cherche à comprendre les effets de la végétation (prairies, forêt mixte, forêt de conifères) sur la dynamique hydrologique des pentes, c’est-à-dire à mieux comprendre le ruissellement des eaux de pluies suivant les différents types de végétations présents sur le terrain. En effet, la topographie, la géologie et la qualité des sols jouent un rôle important dans les dynamiques hydrologiques, mais la végétation également, en freinant ou en accélérant l’absorption et le ruissellement des eaux de pluies. Or le couvert végétal est très variable dans l’espace et le temps, ce qui peut donc fausser les modèles dont disposent les assureurs et les décideurs publics.

En réalisant des expériences contrôlées qui éliminent les autres facteurs explicatifs possibles sur trois types de couvert végétal, ce projet cherche à comprendre le rôle exact de la végétation dans la dynamique hydrologique. Le but est de pouvoir développer des modèles prédictifs plus justes afin de mieux anticiper les conséquences de fortes précipitations, comme des inondations.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com