Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Socio-Economie

Rassemblement, blocage et capacité de coopérer dans les flux de population denses : modèle physique expérimental

Nicolas waisbord

Nationality French

Year of selection 2011

Institution Université Claude Bernard Lyon 1

Country France

Risk Socio-Economie

Ph.D

3 years

120000 €

Prévenir les mouvements de foule

Novembre 2010, 400 personnes trouvent la mort sur un pont lors d’un mouvement de panique au Cambodge… Prévoir comment les foules vont réagir et se déplacer dans une situation d'urgence a toujours été un casse-tête pour les secours et les organisateurs d’événements. Derrière ces mouvements anarchiques se cachent pourtant des mécanismes physiques que l’on retrouve à toutes les échelles de la nature : dans les essaims d’abeilles, les bancs de poissons ou les cortèges de microorganismes.
Partant de ce constat, Nicolas Waisbord travaille à l’élaboration de nouveaux modèles inspirés de la physique des particules, capables de décrire les mouvements de marcheurs individuels et leurs interactions. « L’objectif est de prévenir d’éventuels débordements mais aussi d’élaborer des protocoles d’intervention visant à fluidifier ces mouvements collectifs en cas de problèmes.”

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com