Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Environnement

Approche intégrée de l'évaluation des incertitudes du modèle de prévision climatique des tempêtes sévères en Europe

Peter knippertz

Nationality German

Year of selection 2009

Institution University of Leeds

Country United Kingdom

Risk Environnement

AXA Projects

4 years

450520.8 €

Repérer les biais dans les projections climatiques de fortes tempêtes

« Il n’est pas encore possible de projeter avec certitude la latitude et la force du rail des dépressions de l’Atlantique proche des îles britanniques, car les divergences entre les modèles sont trop importantes ». Cette conclusion des projections climatiques britanniques (UK Climate Projections) de 2009 constitue le point de départ du projet de Peter Knippertz, visant à résoudre le problème de l’incertitude des modèles climatiques. En effet, malgré les avancées de la recherche sur les changements du climat, le recours à différentes approches pour mesurer le risque de tempête complique considérablement la distinction des sources d’erreurs. Avec ce projet, Peter Knippertz espère séparer clairement et quantifier les diverses sources d’incertitude des projections relatives aux futures tempêtes européennes au potentiel dévastateur, et entend mieux cerner les mécanismes qui introduisent une divergence entre les différents modèles. À cette fin, l’équipe de recherche évalue les prévisions de tempêtes violentes pour plusieurs échéances à court terme, au moyen d’une large gamme de modèles météorologiques et climatiques.
Ce projet vise à détecter les biais éventuels dans l’estimation de l’intensité et de la trajectoire d’une tempête, et à comprendre dans quelle mesure ces biais dépendent de la résolution du modèle. En dépit du risque considérable encouru par les sociétés européennes et par les compagnies d’assurance et de réassurance associées aux cyclones extrêmes, cette approche n’a encore jamais été mise en œuvre auparavant, et contribuera à perfectionner les générations futures des modèles de prévision. Le projet apportera ainsi une pierre importante au Programme mondial de recherche sur la prévision du temps THORPEX (Expérience concernant la recherche sur les systèmes d’observation et la prévisibilité). En effet, selon Peter Knippertz, il s’agit de « lancer des ponts entre les scientifiques étudiant les effets du changement climatique, la modélisation atmosphérique, le climat et la météorologie dynamique afin de prévoir de façon bien plus fiable l’impact des tempêtes de vent qui frapperont l’Europe ».

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com