Socio-Economie

Probabilités des arbres de décisions : impact de l'action sur l'incertitude

Shweta agarwal

Nationality Indian

Year of selection 2009

Institution London School of Economics and Political Science

Country United Kingdom

Risk Socio-Economie

Ph.D

3 years

120000 €

Une bouée de sauvetage théorique dans l’océan de la décision

La théorie de la décision définit une procédure de choix rationnel en situation d’incertitude. Mais concrètement, combien de cadres y ont-ils déjà fait appel au moment de prendre une décision avec des millions d’euros en jeu ? Et est-ce un tort ? En soulignant que les modèles décisionnels d’aujourd'hui ne correspondent pas aux pratiques managériales en matière d’incertitude, que les managers pensent pouvoir contrôler, voire influencer, Shweta Agarwal cherche à mieux modéliser quand et comment nos actions peuvent effectivement la modifier. Son intuition est qu’un modèle de décision réaliste doit réserver une place centrale aux convictions du cadre responsable, de manière à ce que les entreprises puissent mieux comparer les propositions des modèles mathématiques et l’instinct des managers.

Biographie
Shweta prépare actuellement un doctorat en sciences de la décision à la London School of Economics, et travaille sur la prise de décision en situation de risque et d’incertitude. Le Fonds AXA pour la recherche la soutient dans ce projet.
Shweta est titulaire d’un master en mathématiques de l’université de Cambridge (avec une bourse du Commonwealth) et d’un master (mention très bien) en sciences de la décision de la London School of Economics. À Cambridge, elle consacre son mémoire de master aux nouvelles approches mathématiques de la conception des mécanismes, soulignant les limites des méthodes quantitatives dans l’étude du comportement humain. Son mémoire de master pour la LSE prend la forme d’un projet en collaboration avec l’équipe de finance comportementale de Barclays Wealth, qui lui permet d’étudier et de modéliser une nouvelle mesure du risque financier qu’elle utilise ensuite pour définir les taux de risque associés aux produits financiers des clients présentant diverses attitudes vis-à-vis du risque. Elle continue de travailler à temps partiel avec cette équipe à l’issue de son master et conçoit un outil de détermination du taux de risque servant à évaluer le risque inhérent d’une vaste gamme de produits financiers.
Parallèlement à son master à la LSE, Shweta travaille comme analyste pour Decision Technology et LSE Enterprise, où elle peut donner libre cours à son intérêt pour le développement et l’application de modèles intégrant techniques mathématiques et comportements réels. Elle participe à plusieurs projets commerciaux avec pour principal objectif de comprendre la psychologie du comportement des consommateurs.
Entre ces masters, Shweta s’offre une année sabbatique pour voyager et enseigner les mathématiques bénévolement dans un centre d’enseignement non traditionnel dans le Hampshire (Royaume-Uni). Elle en profite pour lire quantité de discussions interdisciplinaires sur le comportement humain.
Shweta est animée d’une vive passion pour la recherche et essaye de comprendre les fondements des théories tout en approfondissant ses réflexions sur leurs implications et leur mise en œuvre. Elle a participé à de nombreuses conférences en économie mathématique, théorie des jeux et sciences cognitives.

Que vous a apporté la bourse AXA ?

La bourse AXA m’a donné la possibilité de vivre ma passion pour la recherche, tout en contribuant à l’amélioration des connaissances sur les fondements des théories qui étayent le raisonnement humain. Je m’intéresse particulièrement à l’exploration de concepts et à la modélisation de techniques qui contribuent à jeter des ponts entre les mondes industriel et académique. La bourse accordée par le Fonds AXA pour la Recherche m’a permis de poursuivre mes travaux dans les domaines du risque et de l’incertitude en tant que doctorante au Decision Sciences Group de la London School of Economics. Il y règne une atmosphère stimulante et encourageante pour persévérer dans la recherche appliquée sous la tutelle de scientifiques de renom.

Quelle est votre expérience avec la communauté du Fonds AXA pour la Recherche ?

L’événement réunissant la communauté du Fonds pour la Recherche a constitué une excellente occasion de rencontrer d’autres chercheurs partageant le même état d’esprit, et d’échanger des informations sur nos travaux en cours. L’équipe d’AXA nous a offert un accueil extrêmement chaleureux et un soutien sans réserve. J’ai l’impression d’avoir alors mieux appréhendé ce que représentaient ma bourse et la vision d’AXA sur la recherche. Le soutien de l’équipe en faveur d’un esprit d’innovation et d’une recherche d’avant-garde est rassurant, et je me sens privilégiée d’être ainsi associée au Fonds.

Pouvez-vous décrire brièvement le sujet de votre projet ?

Dans mes recherches, j’essaye de mieux modéliser quand et comment les actions peuvent modifier l’incertitude à laquelle les agents sont confrontés, ce qui pèse ensuite sur la perception des risques relatifs aux décisions. Je m’intéresse particulièrement à l’intégration des principes du raisonnement causal dans les systèmes d’aide à la décision (pragmatique) ainsi qu’au développement d’une conception du risque fondée sur la maîtrise qu’exerce un agent sur les futurs états du monde. Ces travaux sont motivés par le fait que les modélisations actuelles de la prise de décision ne correspondent pas à l’attitude des gestionnaires vis-à-vis de l’incertitude, qu’ils perçoivent comme un élément qu’ils maîtrisent ou influencent, et dont ils peuvent décider de jouer. Le but de ces recherches est d’accorder une place prédominante à cette intuition dans la configuration structurelle des modèles, et de produire des résultats susceptibles d’aider les agents confrontés à la pratique et les théoriciens à mieux se comprendre.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com