Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Socio-Economie

L'inflation et la structure à terme

Stéphane gregoir

Nationality French

Year of selection 2008

Institution EDHEC Business School Lille

Country France

Risk Socio-Economie

AXA Projects

3 years

150000 €

Désamorcer les risques d’inflation

Stéphane Gregoir milite pour un changement radical de notre regard sur l’inflation. « Les 30 dernières années ont été le théâtre d’une évolution des dynamiques de l’inflation. Les modifications institutionnelles, la mondialisation et les politiques en matière monétaire, commerciale et de la concurrence ont toutes joué sur ses causes, son ampleur et son extension », explique le chercheur. « Nous devons tenir compte de ces changements dans la manière dont nous réagissons à l’inflation, y compris les stratégies visant à la contenir, en particulier avec la poussée inflationniste actuelle. Si nous ne revoyons pas les dynamiques de l’inflation, l’allocation des actifs physiques et financiers risque de ne pas être optimale, avec la menace d’une forte diminution du bien-être. »
À la tête d’une équipe à l’EDHEC Business School, le professeur Gregoir élabore un modèle d’inflation plus structurel qui rend compte des fluctuations de sa volatilité au fil du temps, ainsi que de l’ouverture économique et des mesures de déréglementation grandissantes dans les pays développés. Le second volet de ce projet concerne les implications de cette nouvelle stratégie de modélisation sur la valorisation des obligations. « Alors que les modèles classiques reposent uniquement sur les informations financières, des recherches récentes ont montré que le marché obligataire était corrélé aux dynamiques des variables macroéconomiques », précise l’expert. « Plutôt que de décrire ou prévoir les mouvements de la structure des échéances, cette nouvelle approche cherche à comprendre comment l’économie l’influence. L’inflation est essentielle dans cette modélisation. »
Ce projet de recherche en deux volets doit servir aux institutions ainsi qu’aux entreprises des secteurs financier et de l’assurance. « Nous souhaitons offrir aux acteurs du domaine une meilleure compréhension des mécanismes de propagation des sources d’inflation, afin qu’ils puissent concevoir des stratégies de couverture à court et long terme contre les risques inflationnistes. Ces travaux pourront aider les autorités monétaires à formuler des mesures efficaces en leur fournissant un modèle économétrique des effets des fluctuations de l’inflation. »

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com