Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Santé

Des biocapteurs intelligents grâce à l'ordinateur à ARN : schéma computationnel des réseaux d'ARN

Thomas landrain

Nationality French

Year of selection 2009

Institution Université d'Evry-Val-d'Essonne

Country France

Risk Santé

Ph.D

3 years

120000 €

Du cancer aux explosifs : les multiples talents des biocapteurs

Qu'est-ce qui pourrait bien être utile à la fois au diagnostic du cancer et à la détection d'explosifs ? Des biocapteurs construits à partir de circuits de matériel génétique ARN ! Les plateformes construites par Thomas Landrain servent à concevoir ces outils, activables par des signaux environnementaux. Certaines molécules caractéristiques des tumeurs seraient en mesure d'alerter les biocapteurs afin qu'ils les détruisent. Certains composants chimiques que l'on trouve dans les mines terrestres pourraient de même être détectés puis signalés par ces circuits. Grâce à l'ARN, les systèmes imaginés par Thomas Landrain seraient capables de s'adapter à différents environnements, à l’image des organismes vivants.
Je consacre mes travaux à la création d’outils biomoléculaires synthétiques fondés sur l’ARN qui puissent contrôler l’expression des gènes dans une cellule vivante. L’ARN est une molécule très versatile, capable de transporter l’information génétique, d’interagir et de s’assembler avec d’autres composés cellulaires, et de catalyser une large variété de réactions moléculaires vitales. J’ai conçu une méthode informatique efficace pour élaborer des systèmes basés sur l’ARN qui agissent comme des portes logiques de la cellule. Ces ARN sur mesure peuvent ainsi repérer des composés spécifiques et agir sur des cibles précises dans la cellule, ce qui en fait des outils extrêmement prometteurs pour l’avenir du diagnostic moléculaire et de la biologie de synthèse.

Pour ajouter ou modifier une information de cette page, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : community.research@axa.com