Bannière Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Vidéos animées

Mieux comprendre la fonte des glaciers

Voir la vidéo

La fonte des glaciers est un des effets globaux les plus dramatiques du changement climatique, entrainant notamment la hausse du niveau de la mer et la réduction de la biodiversité. Une bonne comprehension de sa mécanique et de son évolution est essentielle pour faire face à ses défis

 Parmi 200 projets en faveur de l’environnement, dont 7 sur la fonte des glaciers, il y a celui du Dr. Alison Cook, mené entre 2010 et 2013, à la Swansea University, au Pays de Galles. Alors doctorante, cette jeune britannique a mené des recherches sur comment et pourquoi les glaciers de l’Antarctique ont changé au cours du siècle passé. « Grâce à la bourse AXA, j’ai suivi des cours, assisté à des conférences et échangé avec des scientifiques du monde entier engagés dans ce champ de recherche. Cet apport m’a aussi permis d’investir dans l’équipement, les logiciels et les données nécessaires pour interpréter l’évolution des glaciers », raconte la jeune chercheuse.

 « Mes recherches ont porté essentiellement sur les vastes glaciers de la péninsule Antarctique dont la superficie s’érode rapidement et qui participent à l’élévation du niveau des mers. Nous devons comprendre les processus qui gouvernent ces évolutions », explique-t-elle. En analysant les schémas récents d’évolution spatiale observés, en les associant aux informations sur les changements géométriques et dynamiques des glaciers, et en les comparant avec les archives historiques de la température des océans et de la météorologie, le Dr. Alison Cook a obtenu des résultats qui ont contribué à déterminer les principaux moteurs du recul des glaciers. Cela a permis d’améliorer les prédictions quant aux changements probables de la calotte glacière et des glaciers marins de la péninsule Antarctique dans le futur, une région soupçonnée d’avoir une responsabilité majeure dans l’actuelle montée des océans.